RELIGION UNIVERSELLE

31 10 2010

Quand Corneille chante:  » Je suis seul au monde, y a rien à faire » j’ai la cher  de poule, car ça me donne tant du mal d’y croire. Est-ce qu’on est vraiment « seul au monde », ces jours-ci quand on se sent plus proche que jamais: on est de milles km éloigné et en même temps on se regarde et on se parle sur l’internet. Nous nous différencions de nos langues, de nos religions, de nos moeurs, de nos l’airs physiques mais on est beaucoup plus semblables de notre goût à savoir des gens vivant autour de nous et dans le monde entier, avec lesquels on ne se rencontrerait jamais peut-être , de leur communiquer la parole d’amitié, de les connaître et puis d’apprendre de nouveau que tous les êtres humains ne sont que des êtres humains ayant soif d’être aimés et compris, d’avoir un ami quelque part, dont la main on n’a jamais touchée, dont les rues on n’a jamais senties sous ses pieds, dont la porte on n’a jamais ouverte mais dont l’âme on a pu dévoiler uniquement en lui racontant son histoire tissée sur le clavier de nos ordinateurs sans la parlant au micro et même sens nous regardant à la caméra.
Pendant que je vous écris tout cela, il me vient à l’esprit la pensée d’un célèbre écrivain serbe, qui a reçu le prix Nobel pour la littérature, L'image de l'ecrivain Serbe Ivo Andricet qui a parlé de la narrration, au fait , il a parlé d’un inépuisable besoin humain de raconter des histoires, et que ce besoin date des jours où la langue avait parrue sur la scène d’évolution des êtres humains étant elle-même née du germe d’un fort besoin d’ exprimer  et de communiquer aux autres à n’importe quelle manière tout ce qu’on sent.

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Vampire World |
tuxouf |
spitik56 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | solidaire maintenant
| MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau